Historique

Histoire

Luciniacum, Luciniacus : Lucenay-les-Aix

Cours d'eau : l' Acolin et l'Ozon

Une voie gallo-romaine passe par la commune

A la Cour-du-Bois, il subsiste une motte féodale.

Au XIIe siècle, il existe un couvent relevant de l'Abbaye Saint-Andoche d'Autun.

Lucenay possédait trois églises : celles de Saint-Gervais (à la Celle) et de Saint-Genest (ancien emplacement de la Pharmacie), qui disparaissent pendant la Révolution, et celle de Saint-Romain à Lucenay, dont le bénéfice simple est en 1766 au Prieur et curé de l'Abbaye Saint-Martin de Nevers: Pierre Canivest (Rouen.1715-St.Martin de Nevers le 22 février 1781).

Les seigneurs de Lucenay sont des Gentils (voir sources en 1600) également seigneurs de Toury et du Bessay. Voir la plaque funéraire citée infra

Bien avant la révolution industrielle, des tuileries s'implantent à Lucenay, et s'ajoutent aux activités de ferronnerie. Les tuileries des Voidoux et des Méchins disparaissent, et celle des Coquats cesse de fonctionner en 1939.

Au XIXe siècle, cinq moulins produisent de la farine dont le Moulin d'Aglan (sur la rivière l'Acolin) et le Moulin Méchin (sur la rivière l'Ozon). Seul le moulin de Dardault fonctionne encore, et fournit la farine à nos boulangers. Une usine d'ampoules pharmaceutiques a été ouverte en 1964

Châteaux

Ozon (Auzon) : château et fief, commune de Lucenay-les-Aix, Auzon, 1636, registre de Cossaye. Fief de la châtellenie de Decize qui donne son nom à un ruisseau affluent de la Loire lequel arrose les communes de Lucenay-les-Aix et de Cossaye. Le vrai nom de ce lieu est Auzon. Fief attesté par des archives du XVe siècle, confirmé par un avis du Conseil d’État de 1804, Auzon s’est étendu sur plusieurs communes et faisait partie du Bourbonnais jusqu’à découpage de la France en département où ses terres furent divisés sur la Nièvre et sur l’Allier.

Le parc du château a été redessiné par le Comte de Choulot au XIXe siècle et contient des essences rares.

Le château d' Ozon est ouvert au public lors des journées du patrimoine en Septembre.


Personnalités liées à la commune

  • Théodore de Banville (1823-1891), poète français, a longtemps résidé à Lucenay.
  • Christine Renard (1929-1979) écrivain de science-fiction, née à Lucenay

Numéros d'urgences

Samu : 15


Police Secours : 17


Pompiers: 18


Sourds et malentendants  114

Mairie de  Lucenay-les-Aix
9 rue d'ozon

Horaires d’ouvertures :

Du Mardi au Vendredi
de 9 h à 12 h & de 14 h à 17 h
Et le samedi de 9h à 12h

Mentions légales    |    Conception Web Performance